Taxer les super riches

L’idée qu’il faille taxer les super riche fait souvent référence à ce que roosevelt a fait jusuq’à la fin de la guerre, par exemple taxer les super riches a 79% (plus de 1 million de dollars).

Cela n’a pas empéché les etats unis de conaitre une phase d’embellie économique.

Il s’agissait non seulement de dissuader des revenus indéécents mais aussi d’assurer une certaine cohésion sociale et un esprit d’appartenance à un groupe a des population pas toujours homogène.

Cette idée généreuse se heurte maintenant à plusieurs ecueils dont celui de la cupidité érigé comme modèle de management. La notion aussi d ‘équité, de justice, d’appartenance à un groupe a fait feu de long bois depuis les anées 80 et la politique du greed is good for the economy.

DE même les possibilité de délocaliser non seulement la production mais aussi les finances et tous les services (par ex  le staff de schenider a singapour)  peut freiner cette idée de taxation élevé; Après tout n’est qu’une question d’ethique.

Autant du temps de roosevelt il y avait une certaine éthique et une acceptation de ces taxes considéré comme justes, autant maintenant c’est considéré comme les riches comme une confiscation sans se poser la question de la légitimité économique et sociale de ces gains.

On admet (c’est m^me dans la bible) qu’un rationd e 1 à 20 permet d’assurer une cohésion sociale et une acceptation par le corps social. Maintenir des revenus de 300 a 1000 fois le salaire moyen déstructure la cohésion sociale et n’a pas une justification économique.

Le patron s’occupait de développer l’entreprise et n’etait pas scotché aux stocks options et autre golden hello et retraite chapeau.

Plutot que de taxer après coup qui semble discriminatoire car maintenant moins accepté par ceux à qui cela arrive, il faut qu’en amont les revenus soient moindres. On rétorque qu’il y a un marché des grands managers qui fait que la rareté se paye. Il est évident qu’il y a des dizaines de personnes compétentes capables de faire ce job.  et que la pénurie n’est qu’une illusion entretenue.

Un système pour être accepté doit être reconnu par le corps social en son entier comme efficace, ethique et compétitif.

Il faut donc que l’harmonisation fiscale se fasse au niveau européen pour eviter des distorsions et de l’évasion fiscale.

Mais cela ne suffit pas, il faut aussi une morale, un eethique. On va retorquer que la seule ethique is greed is good. Mais on voit la dérive depuis les années 80 avec , même si ce n’est pas la cause principale loin de là, de la dégration globale en Europe de cette politique et en mondre mesure aux US.

 

 


Répondre

l'agenda de la section |
Europe Ecologie - Canton Sa... |
aidedeveloppementafrique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Quand la vérité blesse
| Le Socialiste Socialisant
| POUR LE GRAND MAGHREB...!