Archives pour la catégorie Non classé

problemes de la chine

la chine a a faire a 8 problemes

-  degats ecologiques (disparition de la moité des rivières en 10 ans, augmentation de 60% des cancers  aussi en 10 ans

- la mafia a investi la banking shadow

- des capacités de surproduction

- des infrastructures inutiles (40000 km de chemins de fer et 35000 km d ‘autoroutes)

- l’augmentation des inégalités (10% de la population a 52% des revenus, et dans les villes les travailleurs pauvres )

- le papy boom lié à l’enfant unique  entrainent des problèmes dans les caisses de retraites

- la désertification des campagnes

-les collectivités locales sont surendettés (36% du ,PIB)

l’europe en mal de conscience

L’Europe est en mal d’exister auprès des peuples.
l’idée de partager une histoire commune de culture, sociales, environnementales est mis a mal par une sclérose du système de décision un peu trop autocratique et par des chefs de gouvernements timorés et à la fois omnipotents via le conseil européen. de Plus le bouc émissaire de la commission qui décident de la taille des petits pois loin des préoccupations locales ne fait qu’éloigner un peu plus les européens de la structure européenne.
C’est la que le bat Blesse. Les citoyens sont pour l’Europe mais sont contre les structures européennes telles qu’elles fonctionnent.
le principe de subsidiarité est bafoué car la commission veut trop en faire et l’unanimité du traité de lisbonne avec l’unanimité bloque toute avancée.

d’autre part la surpuissance de direction sur la concurrence détruit plus le sentiment européen qu’elle n’aide les consommacteurs.
les directions sur l’éducation, l’écologie, l’économie doivent être plus importantes.

independance de la France

95% des terres rares nécessaire pour l’eolien, les puces, les batteries ou les technologies du futur viennent de Chine ou du Chili ou est l ‘indépendance.

L’uranium pour les centrales nucléaires notamment du Niger. la quasi totalité du pétrole est importé, le  gaz vient de Norvege ou de Russie. Les principes actifs pour les médicaments viennent d’Inde ou de Chine (80%).

Le soja vient d’ amérique du sud (50%). donc nos eleveurs sont dépendants. d’autant plus que ce soja est OGM. avec un cours qui augment avec la demande. Pour contrer cela developper la filiere oleagineux (colza, tournesol) et les legumineuses (pois, luzerne, lupin).

2/3 de la dette provient de l’étranger. la plupart des grands groupes français comme Lafarge ou Schneider appartiennent a plus de 60% a des étrangers.

donc ok selon le pricnipe du marché, il faut que chacun fasse ce qu’il sait faire le mieux, mais la on est n’est pas interdépendant, on est dépendant , donc c ‘est dangereux. qu’estc e qui est stratégique est doit forcément attirer le plus d’attention?

Les Anglo-saxons  considèrent que ce qui est le plus important ce sont les emplois induits pas la provenance du capital. Mais ils oublient de dire que ce sont eux qui ont les finances et que lorsqu’une entreprise décide de rationaliser, elle le fait dans les pays d’ou ne sont pas originaires les actionnaires ou les dirigeants.

Le Qatar entre autres mais aussi les autres pays du golfe investissent en toute franchise sans que l’on connaissent les tenants et aboutissants et leurs logiques.

Les normes comptables anglo-saxonnes (que les anglo-saxons ne s’appliquent pas) ont pour effet pervers de moins financer les entreprises hexagonales par les banques européennes et donc les investisseurs peuvent se payer a moindre cout (car les banques européennes sont obligées de se défaire rapidement donc en baisse leurs encours actions) des pans entiers d’entreprises européennes.

d’aillurs les entreprises francaises sont des naines , capitalistiquement parlant, et peuvent se faire avaler par le moindre fonds qatari ou norvégien. ou est l’indépendance?

L’armée a besoin de transporteurs ukrainines, les ravitalleurs américains, des awacs ou missiles américains ou de drones israeliens? ou est l ‘indépendance?

L’industrie de défense qui etait notre fierté et notre indépendance depuis la fin des années 90 a subi le coup des coupes budgétaires même si on compte garder la maitrise des systèmes d’informations, du renseignement et de la dissuassion.

le poids de la maintenance et des pièces détachées fait que l’on peut e^tre pieds et poings liés aux forunisseurs pour des éléments peut être non stratégique mais indispensables sur les théatres d’opérations.

DE même tbeaucoup d’informations dans le cloud via google, facebook, twitter, apple amazon se trouvent dans des clouds aux US avec toutes les derives (voir la NSA) qui peuvent en decouler.

Les données des entreprises peuvent aussi se trouver aux US, meme s’il y a tzentative de creer deux cloud francoais autour de Bull et sfr numergy)  ou France telecomet thales (cloudwatt) ou l independant OVH

 

l’autonomie des universités est il un bien ou un mal

donner l’autonomie des universités peut être comme la langue d’Esope la meilleure ou la pire des choses selon comment c ‘est utilisé.

D’un coté liberté de définir les cursus, responsabilité budgétaire, recrutement libre,spécialisation sur des filières pointues reconnues au niveau mondial,

d’un autre coté baisse des dotations de l’Etat (comme pour les departments et les regions), l’état se delestant de ,cette charge, autocratie des  présidents d’université, concurrence acharnée entre université tuant les plus petites, pas de prise en compte du rôle recherche au profit de toute filière rentable.

En France,  les droits d’inscription même s’ils ont fortment augmenté sont en deça des universités anglo saxonnes qui peuvent aussi recevoir des subventions d’entreprises. On peut crier au loup mais c’est dans leur culture. DE même enter dans le domaine qui va être boulversé de la formation continue pourrait donner aux universités d’autres leviers financiers. il en est de m^me de la recherche de mécènes.

Rendre l’autonomie aux universités sans donner les moyens est une pure utopie car on ne peut réellement changer de paradigm qui est que l’éducation n’est pas un marché comme un autre.

Il faut donc redéfinir dans un cadre moins passionnel le rôle de l’université et de dl’éducation en général. de recherche dans des domaines fondamentaux est ce pour  acquerir competences et savoir faire pour un emploi ou une gamme d’emploi ou est ce aussi pour définir un honnête hoimme au sens  des lumières?

 

l’etat doit il favoriser les achats des entreprises francaises et européennes

En Europe le dindon du libre-échange a tout va, se posent maintenant la question de la fin de la farce.

Oui le libre-échange  controlé et juste permet un développment harmonieux des deux parties.

Pour autant il faut défendre nos intérêts économiques , industriels et technolmogique pour pouvoir assurer un échange équitable. On peut être généreux avec l’autre si on est au moins aussi fort que l’autre sinon on est vassal.

Il faut déjà dans les instances internationales ou s’élabore les niomrmes, standards et règles être reconnu comme puissant c’est à dirte pour l’Europe avancer en meute (que ce soit OMC, Gatt et autre onuseries)

Il faut faire admettre les principes de réciprocité pour défendre les secteurs ou l’on considère que notre indépendance est en jeu. Diaboliser le patriotisme en l’assimilant à un nationalisme ringard et désuet n’est que pur infantilisme néo-romantique.

En affaires pas de place pour la gentillesse mais pour l’échange juste.

Les partisans de la mondialisation heureuse nous ont berné et sont au pouvoir au niveau de l’Europe. mais c’est la seule entité qui est aussi angélique.

Dans certains domaines comme le transport, l’energie l’agro-alimentaire, l’informatique, la sécurité  l’intervention de l’état et le choix privilégiés de fournisseurs nationaux voire européens s’imposent. Cela ne veut pas dire exclusivité.

Mais aussiç dans d’autre secteurs moin sstratégiques il faut pouvoir reserver une part des commandes aux PME qui assurent non seulement des emplois mais aussi des technologies. créer un Europena buy Act comme l’american Buy act.

Le libre échange n’est qu ‘un moyen d’augmenter le gateau pas une fin en soi.

Cela revient a livrer aux autres pays qui n’ont pas les mêmes régles du jeu les clés du poulailler.

Un minimum de cohérence s’impose.

Rappelons que la part industrielle de la France  est passé de 28% a 13% depuis 1982 alors qu’en Allemagne elle est d’environ 30% parce qsu’ne fait elle avait peu de concurrents sur son domaine.

 

 

le temps de la décadence

après le tems de cathédrales, puis celui des lumières puis de la revolution industrielle et de l’empire coloniale,  voici venu aprés un demi siècle de conqu^te sociales le temps de la décadence.

On a l impression de revivre la fin de l empire romain avec un relachement des moeurs, une mollesse pour défendre ses idéaux, une consommation  comme unique but, une monnaie qui se dévalue , des comptes dans la rouge, plus d’unité intérieur (chacun défend son pré carré).

du temps des romains relachements de moeurs, plus de morale (caton est remis aux oubliettes), l’armée est fait de mercenaires étrangers), les langues, attaque par Lempereur julien des marches de l’empire (bataille de ctesiphon en irak actuelle), la frapped ela monnaie en argent apprauvri. des potentats locaux defendant leur territoire.

 

 

 

Taxer les super riches

L’idée qu’il faille taxer les super riche fait souvent référence à ce que roosevelt a fait jusuq’à la fin de la guerre, par exemple taxer les super riches a 79% (plus de 1 million de dollars).

Cela n’a pas empéché les etats unis de conaitre une phase d’embellie économique.

Il s’agissait non seulement de dissuader des revenus indéécents mais aussi d’assurer une certaine cohésion sociale et un esprit d’appartenance à un groupe a des population pas toujours homogène.

Cette idée généreuse se heurte maintenant à plusieurs ecueils dont celui de la cupidité érigé comme modèle de management. La notion aussi d ‘équité, de justice, d’appartenance à un groupe a fait feu de long bois depuis les anées 80 et la politique du greed is good for the economy.

DE même les possibilité de délocaliser non seulement la production mais aussi les finances et tous les services (par ex  le staff de schenider a singapour)  peut freiner cette idée de taxation élevé; Après tout n’est qu’une question d’ethique.

Autant du temps de roosevelt il y avait une certaine éthique et une acceptation de ces taxes considéré comme justes, autant maintenant c’est considéré comme les riches comme une confiscation sans se poser la question de la légitimité économique et sociale de ces gains.

On admet (c’est m^me dans la bible) qu’un rationd e 1 à 20 permet d’assurer une cohésion sociale et une acceptation par le corps social. Maintenir des revenus de 300 a 1000 fois le salaire moyen déstructure la cohésion sociale et n’a pas une justification économique.

Le patron s’occupait de développer l’entreprise et n’etait pas scotché aux stocks options et autre golden hello et retraite chapeau.

Plutot que de taxer après coup qui semble discriminatoire car maintenant moins accepté par ceux à qui cela arrive, il faut qu’en amont les revenus soient moindres. On rétorque qu’il y a un marché des grands managers qui fait que la rareté se paye. Il est évident qu’il y a des dizaines de personnes compétentes capables de faire ce job.  et que la pénurie n’est qu’une illusion entretenue.

Un système pour être accepté doit être reconnu par le corps social en son entier comme efficace, ethique et compétitif.

Il faut donc que l’harmonisation fiscale se fasse au niveau européen pour eviter des distorsions et de l’évasion fiscale.

Mais cela ne suffit pas, il faut aussi une morale, un eethique. On va retorquer que la seule ethique is greed is good. Mais on voit la dérive depuis les années 80 avec , même si ce n’est pas la cause principale loin de là, de la dégration globale en Europe de cette politique et en mondre mesure aux US.

 

une vision sur la mondialisation

les echanges mondiaux ont été accéléré par la facitlitation des échanges à tous les sens du terme (transport, communication, finance).  La recolution technologique et energetique a permis de mettre en place le système ricardo-schumpéterien, c ‘est à dire chacun produit mieux ce qu’il sait le mioeux faire en fonction des  ses ressources, , localisation , et qualité de main d’oeuvre, en detruisant les domaines dans lequel on n’est plus competetifs et recréant des domaines ou on est plus fort. Cette organisation est efficiente en terme de productivité et de réduction globale de la pauvreté tout en accroissant les inégalités au niveau de chaque entité.

Mais ellee st trop stressant en terme de consommation de ressources qui soit sont finies soit ne ne reproduisent pas aux mêm rythme que la consommation humaine. Elle est stressante aussi socialement dans les pays occidentaux.

le caractère difficlement soutenable du sytème actuel  de marché globalisé sans régulation.

Le monde fait face à un probléme de soutenabilité de ce modèle de croissance sur le plan environnemental et social.

On se trouve avec un système de surexploitation ou même de pénurie des ressources et de sous utilisation de la main d ‘oeuvre. Cette situation risque d’engendrer frsutration engendrant des conflits.

le modèle occidental nécessiterait 9 plan^te pour les satisfaire. Comment faire? reduire les gaspillages et les envies?  mieux recycler? produire avec moins de matière? consommer différemment?  c’est un domaine plus complexe que de la simple production. Il est aussi dangereux mais il faut le faire comprendre a tous les peuples que le modèle occidental n’est qu’un modèle  et n’avoir qu’un modèle de consommation, qu’une seule religion, qu’une seule manière de penser et d ‘agir sont anti écologique aussi sens de la nécessité de diversité et entrainera un appauvrissement de la pensée.

oui à une régulation voire des mesures temporaires de protectionnisme sur certains domaines mais non au protectionnisme en tant que solution globale. Le protectionnsime a son revers dès lors que les échange sont globalisés. Car si vous taxer ce que vous importez qui rentrent dans la fabrication de ce que vous exportez alors vous diminuez votre compétitivité.

il faur parler de jsute échange correspond à un accord sur ce qui peut être normé c’est à dire régulé, avec des négociations multisectorielles et multi géographiques.

Après se pose ce qu’un pays accepte de ne pas faire et de ce qu’il considère comme stratégique (ex la défense, la nourriture, la santé, l information ,..)

il faut converger en termes de normes pour que la compétition soit équitables. mais ce n’est qu’un cheminement qu’il faut avoir en tête.

le court de la main d’ouvre moins qualifié est compensé par une meilleure productivité dans les pays occidentaux. Mais cela reste à confirmer quand même.

Le problême à venir est plutot le sous emploi chronique avec une inégalité de répartion aussi bien géographique que du niveau d’éducation.

 

comment trouver 60 millards pour reduire le deficit

voila en vrac les recettes proposés par les think tank (puisque les hommes politiques n’ont plus d’idées).

 

sachant que le rabot pour tout est un peu simpliste et ques recttes proposés ne pensesnt pas à l’humain derrière.

mais pour les fonctionnaires on devrait repenser en mission, voire les missions regaliennes  , supprimer les comités théodules (meme si pas cher chacun le nombre fait bcp), revoir le systeme de retraites et de bonifications des hommes politiques, supprimer des etages administratifs (departement),  améliorer l’administration des achats, la gestion du parc immobilier, la lutte contre les gangs et les fraudes, etc..

 

par exemple en droit du travail on a l ‘anact (et les aract), la cnam, inserm, l’anssa travaillent en parallèle sur des sujets similaires.  il y a 1244 opérateurs ou agence de services publiques avec 450000 employés, cherchez l’erreur dont l’agence des congés spectacles, l union pour la méditerranée, le serrvice d ‘information du gouvernement , les safer etc…

mais d’abord cela passe par l’exemplarité: indemnités des cumulards, frais de l’élysée, la réserve parlementaire, reduction du gouvernement, la retraite des politique devrait etre mise à plat pour montrer que l’état est exemplaire.

 

supprimer les redoublements economie 2,3 M€ (la je n y croit pas trop)

mettre à la retraite les généraux en surplus (les 3/4)

reduire les primes généreuses auprès des cabinets ministeriels ( plusieurs M€)

supprimer les amabssaderus itinerants (sans reelle utilité) et bien rémunéré (300000€ chacun)

lutter contre l’absenteisme (cout 10M€)

 

Etat:

geler les pensions des fonctionnaires: (point d’indice): cela  rapporterait envrion 500M€

baisser les effectifs: (non remplacement 2/3): 1,3 M€

reduire les primes: 640 M€

surseoir les promotions: 1,2 M€

depenses de fonctionnements des ministeres (regroupements, economies de structure, approvisonnements):  5,3 M€

rationalisations des agences publiques, baisse depenses miltaires):  6,3 m€

 

Depenses sociales

le cout par habitant est de 1229€/an alors qu ‘en allemagne il estd e 819€. il y a de marge. rémunération des médecins sur objectif d ‘efficience, développement des génériques, régulation de l’installation des professionnels de santé, mise en commun des équipements,  renforcement des controles,

assurance maladies (gel, non remboursement, changement de tarification (par exemple en biologie ou radiologie (-190m€) ou opthalmologieou le cout a diminué): 11 M€

assurance chomage (plafonnements, mise sous conditions, degressivite, intermittents, chomage des cadres..) : 5 M€

politique familiale (quotient, plafonnement, gel, mise sous condition,..):  4,4 M€ (dont 2M€ pour la mise sous conditions des allocs)

lutte contre fraude prestation sociales:  1M€

politique du logement (ciblage des aides, diminution pret a taux zeo,.) 5,3 M€

regime des retraites du privé (degressivité sous indexation,  reduire le congé parental..) :  5 M€ (ex 750m€ si revalorisation ferieur à l’inflation de 1%)

autres  (salarisation des medecins, reduction des minima sociaux, ratioanlisation des effectifs hospitaliers):  7 M€

 

collectivites locales:

 

120000 fonctionnaires en trop rien qu en evitant les doublons de competences.

dotations de l etat (gel, reduction , mise sous conditions) : 4 M€

effectifs (gel des embauches,statut, ..) :  6,7 M€

autres (reformes territoriales, fusion administrative,..) 3 M€

 

loi sur la securisation de l’emploi

cette loi dite de flexecurité est plus flex que sécurité.

Elle apporte certes des avantages dans les petites structures (comme le portages des droits de formations, et droits rechargeables aux assedics) mais en contrpartie elle permet une fexibilité dans les modèles  temporels, financiers et de localisation des employés.

 

trois domaines: accords de maitien dans l emploi, accord de mobilité interne, procédure de licenciement collectifs) mais aussi un accord sur les complémentaires santé.

on part d’une législation globale à une négociation locale, avec ses avantages d’être plus prés de la réalité du terrain mais l’inconveninet dêtre plus faible par rapport au patronat local.

Ce système en Allemagne fonctionne car il y a un respect des deux parties pour le bien de l’entreprise, des salariés et des patrons.

En France l’affrontement est entre des syndicats rigides (ex les dockers a Marseille) parfois limite borderline et des patrons parfois voyous, tout cela au détriment du plus grand nombre c ‘est à dire des employés qui  espérent en leut entrprise et des patrons qui se débattent parfois difficlement face à un maquis de procédure et de clients qui ne paient pas.

On peut espérer que ce déplacement de la régularation réglementaire vers la négociation collective favorisera des compromis plus efficaces et mieux adaptés. Cela permet plus d’autonomie et de responsabilité des partnaires sociaux dans l’entreprise. Mais Je crains le contraire.

De plus cela ne chagnera pas le phénomène de précarisation car rappelons il y a deux systèmes les insiders (CDI) et les outsiders (les CDD) même si l’objecvtif de cet accord (bientot loi) devrait permettre de considerer les CDD et les CDI sur lme même pied d’égalité.

 

12

l'agenda de la section |
Europe Ecologie - Canton Sa... |
aidedeveloppementafrique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Quand la vérité blesse
| Le Socialiste Socialisant
| POUR LE GRAND MAGHREB...!