une vision sur la mondialisation

les echanges mondiaux ont été accéléré par la facitlitation des échanges à tous les sens du terme (transport, communication, finance).  La recolution technologique et energetique a permis de mettre en place le système ricardo-schumpéterien, c ‘est à dire chacun produit mieux ce qu’il sait le mioeux faire en fonction des  ses ressources, , localisation , et qualité de main d’oeuvre, en detruisant les domaines dans lequel on n’est plus competetifs et recréant des domaines ou on est plus fort. Cette organisation est efficiente en terme de productivité et de réduction globale de la pauvreté tout en accroissant les inégalités au niveau de chaque entité.

Mais ellee st trop stressant en terme de consommation de ressources qui soit sont finies soit ne ne reproduisent pas aux mêm rythme que la consommation humaine. Elle est stressante aussi socialement dans les pays occidentaux.

le caractère difficlement soutenable du sytème actuel  de marché globalisé sans régulation.

Le monde fait face à un probléme de soutenabilité de ce modèle de croissance sur le plan environnemental et social.

On se trouve avec un système de surexploitation ou même de pénurie des ressources et de sous utilisation de la main d ‘oeuvre. Cette situation risque d’engendrer frsutration engendrant des conflits.

le modèle occidental nécessiterait 9 plan^te pour les satisfaire. Comment faire? reduire les gaspillages et les envies?  mieux recycler? produire avec moins de matière? consommer différemment?  c’est un domaine plus complexe que de la simple production. Il est aussi dangereux mais il faut le faire comprendre a tous les peuples que le modèle occidental n’est qu’un modèle  et n’avoir qu’un modèle de consommation, qu’une seule religion, qu’une seule manière de penser et d ‘agir sont anti écologique aussi sens de la nécessité de diversité et entrainera un appauvrissement de la pensée.

oui à une régulation voire des mesures temporaires de protectionnisme sur certains domaines mais non au protectionnisme en tant que solution globale. Le protectionnsime a son revers dès lors que les échange sont globalisés. Car si vous taxer ce que vous importez qui rentrent dans la fabrication de ce que vous exportez alors vous diminuez votre compétitivité.

il faur parler de jsute échange correspond à un accord sur ce qui peut être normé c’est à dire régulé, avec des négociations multisectorielles et multi géographiques.

Après se pose ce qu’un pays accepte de ne pas faire et de ce qu’il considère comme stratégique (ex la défense, la nourriture, la santé, l information ,..)

il faut converger en termes de normes pour que la compétition soit équitables. mais ce n’est qu’un cheminement qu’il faut avoir en tête.

le court de la main d’ouvre moins qualifié est compensé par une meilleure productivité dans les pays occidentaux. Mais cela reste à confirmer quand même.

Le problême à venir est plutot le sous emploi chronique avec une inégalité de répartion aussi bien géographique que du niveau d’éducation.

 

Derniers commentaires

Articles récents

comment trouver 60 millards pour reduire le deficit

voila en vrac les recettes proposés par les think tank (puisque les hommes politiques n’ont plus d’idées).

 

sachant que le rabot pour tout est un peu simpliste et ques recttes proposés ne pensesnt pas à l’humain derrière.

mais pour les fonctionnaires on devrait repenser en mission, voire les missions regaliennes  , supprimer les comités théodules (meme si pas cher chacun le nombre fait bcp), revoir le systeme de retraites et de bonifications des hommes politiques, supprimer des etages administratifs (departement),  améliorer l’administration des achats, la gestion du parc immobilier, la lutte contre les gangs et les fraudes, etc..

 

par exemple en droit du travail on a l ‘anact (et les aract), la cnam, inserm, l’anssa travaillent en parallèle sur des sujets similaires.  il y a 1244 opérateurs ou agence de services publiques avec 450000 employés, cherchez l’erreur dont l’agence des congés spectacles, l union pour la méditerranée, le serrvice d ‘information du gouvernement , les safer etc…

mais d’abord cela passe par l’exemplarité: indemnités des cumulards, frais de l’élysée, la réserve parlementaire, reduction du gouvernement, la retraite des politique devrait etre mise à plat pour montrer que l’état est exemplaire.

 

supprimer les redoublements economie 2,3 M€ (la je n y croit pas trop)

mettre à la retraite les généraux en surplus (les 3/4)

reduire les primes généreuses auprès des cabinets ministeriels ( plusieurs M€)

supprimer les amabssaderus itinerants (sans reelle utilité) et bien rémunéré (300000€ chacun)

lutter contre l’absenteisme (cout 10M€)

 

Etat:

geler les pensions des fonctionnaires: (point d’indice): cela  rapporterait envrion 500M€

baisser les effectifs: (non remplacement 2/3): 1,3 M€

reduire les primes: 640 M€

surseoir les promotions: 1,2 M€

depenses de fonctionnements des ministeres (regroupements, economies de structure, approvisonnements):  5,3 M€

rationalisations des agences publiques, baisse depenses miltaires):  6,3 m€

 

Depenses sociales

le cout par habitant est de 1229€/an alors qu ‘en allemagne il estd e 819€. il y a de marge. rémunération des médecins sur objectif d ‘efficience, développement des génériques, régulation de l’installation des professionnels de santé, mise en commun des équipements,  renforcement des controles,

assurance maladies (gel, non remboursement, changement de tarification (par exemple en biologie ou radiologie (-190m€) ou opthalmologieou le cout a diminué): 11 M€

assurance chomage (plafonnements, mise sous conditions, degressivite, intermittents, chomage des cadres..) : 5 M€

politique familiale (quotient, plafonnement, gel, mise sous condition,..):  4,4 M€ (dont 2M€ pour la mise sous conditions des allocs)

lutte contre fraude prestation sociales:  1M€

politique du logement (ciblage des aides, diminution pret a taux zeo,.) 5,3 M€

regime des retraites du privé (degressivité sous indexation,  reduire le congé parental..) :  5 M€ (ex 750m€ si revalorisation ferieur à l’inflation de 1%)

autres  (salarisation des medecins, reduction des minima sociaux, ratioanlisation des effectifs hospitaliers):  7 M€

 

collectivites locales:

 

120000 fonctionnaires en trop rien qu en evitant les doublons de competences.

dotations de l etat (gel, reduction , mise sous conditions) : 4 M€

effectifs (gel des embauches,statut, ..) :  6,7 M€

autres (reformes territoriales, fusion administrative,..) 3 M€

 


loi sur la securisation de l’emploi

cette loi dite de flexecurité est plus flex que sécurité.

Elle apporte certes des avantages dans les petites structures (comme le portages des droits de formations, et droits rechargeables aux assedics) mais en contrpartie elle permet une fexibilité dans les modèles  temporels, financiers et de localisation des employés.

 

trois domaines: accords de maitien dans l emploi, accord de mobilité interne, procédure de licenciement collectifs) mais aussi un accord sur les complémentaires santé.

on part d’une législation globale à une négociation locale, avec ses avantages d’être plus prés de la réalité du terrain mais l’inconveninet dêtre plus faible par rapport au patronat local.

Ce système en Allemagne fonctionne car il y a un respect des deux parties pour le bien de l’entreprise, des salariés et des patrons.

En France l’affrontement est entre des syndicats rigides (ex les dockers a Marseille) parfois limite borderline et des patrons parfois voyous, tout cela au détriment du plus grand nombre c ‘est à dire des employés qui  espérent en leut entrprise et des patrons qui se débattent parfois difficlement face à un maquis de procédure et de clients qui ne paient pas.

On peut espérer que ce déplacement de la régularation réglementaire vers la négociation collective favorisera des compromis plus efficaces et mieux adaptés. Cela permet plus d’autonomie et de responsabilité des partnaires sociaux dans l’entreprise. Mais Je crains le contraire.

De plus cela ne chagnera pas le phénomène de précarisation car rappelons il y a deux systèmes les insiders (CDI) et les outsiders (les CDD) même si l’objecvtif de cet accord (bientot loi) devrait permettre de considerer les CDD et les CDI sur lme même pied d’égalité.

 

Articles plus anciens

scission des banques francaises

mutualité et finance

abandon des socialistes

fiscalité juste

transfert de richesses vers les plus riches

encadrements des loyers

quelques reflexions des penseurs

l'agenda de la section |
Europe Ecologie - Canton Sa... |
aidedeveloppementafrique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Quand la vérité blesse
| Le Socialiste Socialisant
| POUR LE GRAND MAGHREB...!